Bienvenue

Historique de la SRP 

Le 9 octobre 1913, lors d’une promenade entre quelques retraités de la police, l’idée de créer un « esquipot » germa dans l’esprit d’un participant, pendant une halte dans un petit établissement de Jussy. Le soir même, une assemblée eut lieu, présidée par Monsieur Margairaz et un règlement en 12 articles fut adopté un président élu en la personne de François JUGET. Les membres fondateurs étaient au nombre de 13 ! But : faire des sorties tous les ans et développer les sentiments d’amitié et d’union entre les sociétaires.

Pendant quelques années, cet « esquipot » fit sa randonnée annuelle dans la campagne genevoise. Toutefois, la vie devenant toujours plus difficile, la guerre faisant rage à cette époque, l’idée est venue au comité, lors de sa séance du 25 octobre 1917 de transformer ce groupement d’amis en véritable Société des Retraités du Corps de police afin de défendre la situation financière des membres de ce corps admis à la retraite. Un mois plus tard, soit le dimanche 25 novembre 1917 à 15h00, tous les pensionnés d’alors furent convoqués à une assemblée tenant ses assises en la salle de réunion de l’école des Eaux-Vives. 67 membres ont adhéré à cette nouvelle société et François JUGET a été élu Président.

Pendant les années difficiles, le comité a défendu souvent et avec réussite les droits et les intérêts de ses membres. Aujourd’hui, la société est des plus florissante puisqu’elle compte bientôt 600 membres.

Actuellement, nos sociétaires ne connaissent plus ou peu les problèmes de nos prédécesseurs. Deux assemblées générales sont convoquées annuellement, ce qui est l’occasion de retrouvailles sympathiques. En juin, une sortie est organisée et en automne, un repas est offert à tous par la société.

Pour terminer, la grande valeur de notre société est surtout de cultiver ce sentiment qui est peut être le plus beau : l’AMITIE.

                                                                                                    Le comité

 

 

D’après un texte, légèrement modifié, de notre regretté collègue Gérald Landry, président d’honneur de notre société.